Archives du mot-clé Louis Schickel

Ouverture publique au Vent se Lève (05 avril 2015)

Au Labo Littérature, on manipule des matières textuelles souvent euphorisantes, toxiques parfois, neutres jamais. Fissions sylabiques, distillations langagières et cultures de néologismes se déroulent habituellement dans le secret et sous haute sécurité. Pourtant, sur proposition du Vent Se Lève !, le labo littérature a ouvert sa boite de Pandore pour la première fois à quelques curieux qui n’avaient pas froid aux mots. C’était l’occasion pour les laborantins de restituer leur travaux (ou du moins quelques effluves) et d’en dire un peu plus sur leur fameuse posture de recherche dont l’inventaire (non exhaustifs) se résume ainsi à ce jour par « des chercheurs qui cherchent à se sauver (pour ne pas devenir des mues de serpent), … »

Continuer la lecture de Ouverture publique au Vent se Lève (05 avril 2015) 

Appel des MC # 5

Laborantines, Laborantins, Gaaarde-à-vous !,

Le labo littérature du 3 et 4 avril 2015 approche, et les deux MC de l’évènement se proposent de mciser tout ça… Le « tout ça » a commencé par une histoire de hamac, que MC-Louis possède et que MC-Joël souhaite ardemment utiliser pour le labo, par ce que mine de rien, l’influence de la position du corps dans la lecture ou l’écriture est loin d’être négligeable. Et pour écrire ou lire faut parfois prendre les grands moyens, comme la sieste de 14h00 par exemple. Non mais.

Du hamac nous en sommes arrivés à nous dire que, finalement les gens n’en font qu’à leur tête… Alors pourquoi MCiser ? Pour le fun pardi ! Pour le plaisir de rédiger un Appel des MC comme un manifeste, sans trop se soucier de sa faisabilité – comme on dit maintenant pour ce qu’on nomme les projets.

Continuer la lecture de Appel des MC # 5 

Appel des MC # 3

Labo 10 et 11 octobre 2014

Chers laborantins, laborantines, savants fous, félés lumineux, manipulateurs d’instabilités littéraires,

C’est avec un enthousiasme non-dissimulé que je vous annonce que c’est entre le vendredi 10 dés 16h jusqu’à 16h le samedi 11 octobre, en notre repère nazairien, j’ai nommé la librairie L’Embarcadère, que nous jouerons de nouveau avec le feu de la création.

L’incomparable MC-E AKA* Esther Laurent-Baroux et moi-même, l’inimitable MC-LS AKA Louis Schickel, maitriseront la cérémonie avec toute l’humilité et le sens du spectacle dont ils sont capables.

Continuer la lecture de Appel des MC # 3